Actualités

Ce lundi 13 novembre, nous avons pris notre 'petit' bateau, une toute petite auto de loc' (même pas bleue), et avons mis le cap sur La Ménitré, près d'Angers.
Direction La Fabrique des Bières d'Anjou, une bien belle brasserie qui fabrique plein de bonnes bières (dont La Piautre, et la Cucumbeer que j'aimerais bien goûter !), du whisky (photos de leur alambic sur la page FB d'Aurélien, en lien tout en bas), et même qui malte son malt !!!

Bref, ces gars sympathiques nous ont accueillis, avec d'autres brasseurs des pays de la Loire, afin d'embouteiller notre deuxième édition du brassin commun.

 

IMG 9734 Embouteillage brassin commun 2017 1024px

Voici une belle histoire qui finit bien...

Comme l'a expliqué Aurelien sur son superbe site de photographie (ici), nous avons visité l'Irlande en fin d'année dernière, et nous sommes arrêtés à Cork, avec une petite idée derrière la tête... Déjà, boire de la bonne bière de la brasserie Franciscan Wells, et c'était génial ! Mais aussi une autre petite idée : il y avait là-bas, au sud de Cork, une malterie nommée Irish Malt Company. Nous étions très curieux de nous y rendre, et d'éventuellement pouvoir échanger avec eux.

IMG 3160 Epi dOrge 480px

La Brasserie a investi cet hiver dans des cuves de brassage plus grande pour pouvoir brasser 150L à la fois au lieu de 75L. Cela devrait permettre d'augmenter la capacité de production, mais aussi et c'est presque le plus important de gagner du temps puisqu'il faut juste un peu plus longtemps pour brasser un volume double. Par contre, ça fait plus de bouteilles à embouteiller à la fois et plus d'étiquettes à coller aussi... Eh, ce n'est pas la solution magique à tous les problèmes non plus !

IMG 0779 brassin 150 L 480px

Un des emblème des brasseurs est le fourquet qui permet de mélanger le malt au cours du brassage. Celui de la Brasserie de l'Ile d'Yeu est récemment passé dans le moulin à malt (une fois de trop !) et l'a mal vécu...
Il faut donc un nouveau fourquet. Et comme la taille des cuves utilisées va bientôt augmenter, il est opportun d'en fabriquer un nouveau plus grand...
Un tube et un bout de tôle en inox, quelques trous, un peu de soudure et voilà ! un joli fourquet tout neuf...
 

Et c'est reparti pour un tour à la Brasserie de l'Ile d'Yeu !

Les beaux jours arriveront un jour, il reste encore quelques bières, mais il est temps de lancer les brassins 2017. Tout se passe bien, même si la montée en grade de l'installation tarde un peu. Qu'à cela ne tienne, on repart comme en 40 (enfin, comme d'habitude), et on prend le temps de faire les choses.

Encore d'autres aventures nous attendent cette année, à très bientôt !